Enguerrand de Monstrelet est l'auteur des Chroniques de Monstrelet pour la maison de Luxembourg, qui relate des évènements de 1400 à 1444.

Il naît à Montrelet, d’origine noble picarde, vers 1390. Il occupe la région d’Abbeville, où les sources parlent d’un écuyer, au service de Jean de Luxembourg. Il adhéra au parti bourguignon tout en gardant un certain recul. Au service de Philippe III de Bourgogne, il assista à l'entretien du duc de Bourgogne avec Jeanne d'Arc en 1430. Il devient en 1436 précepteur des impôts à Cambrai, devient prévôt en 1444. Il entame ses chroniques, et se présente comme le successeur d’un autre chroniqueur, Jean Froissart. Il meurt à Cambrai le 20 juillet 1453.

Les Chroniques de Monstrelet s’attachent aux ducs de Bourgogne, un des deux partis en lutte pour le pouvoir dans le royaume de France de l’époque. Son auteur en est profondément attaché. Son récit est marqué par la guerre de Cent Ans, qu’il voit se poursuivre. Monstrelet n'est pas réputé pour un style littéraire du même niveau que Froissart, mais il fait preuve d'une grande neutralité, même s'il est soupconné de faire preuve de partialité auprès des ducs de Bourgogne. Il est donc une source précieuse pour l'histoire du Moyen Âge.