Robert de Boron ou Robert de Borron (vers 1147 - vers 1170) né à Boron (Territoire-de-Belfort).

Son œuvre, s'appuyant sur celle de Chrétien de Troyes et de Robert Wace, marque une évolution du mythe du roi Arthur principalement par sa christianisation. C'est lui qui fait du Graal une relique chrétienne : le Saint Calice.

Son seul roman connu Le Roman du Graal ou Roman de l'estoire du Grall, écrit entre 1190 et 1210 en vers, est constitué de trois parties : Joseph d'Arimathie, le Merlin et le Perceval dont seule la première nous est parvenue ainsi que des fragments de la seconde. Le Perceval n'est connu que sous forme de traduction en prose mais probablement très fidèle à l'original, voire de sa main même.